Les avancées du budget de la culture pour 2019

November 26, 2018

Les crédits de la mission « Culture » pour l’année 2019 s’élèvent à 2,7 Md€, soit une augmentation de 21 M€ (+ 0,7%) par rapport à la loi de finances (LFI) 2018. Ils concrétisent la priorité que le Gouvernement accorde aux politiques culturelles, les moyens de la mission « Culture » étant ainsi confortés par rapport à la trajectoire définie dans la loi de programmation des finances publiques.

 

Ce budget poursuit plusieurs objectifs :

  • L’offre à tous d’un accès à la culture, en généralisant la pratique artistique à l’école, en favorisant le goût de la lecture et en poursuivant l’accompagnement de l’autonomie des jeunes grâce à la montée en puissance du Pass Culture, et ce afin de mener une politique ambitieuse de lutte contre la ségrégation culturelle et pour l’égalité de tous les enfants ;

  • L’encouragement, par la vie culturelle, de la cohésion sociale et du dynamisme économique des territoires, grâce à la restauration et à la mise en valeur des patrimoines ;

  • Le soutien renouvelé à la création et aux artistes, afin de préserver le modèle français de diversité culturelle en le soutenant au plan national et européen, et ce dans un contexte d’évolution profonde des usages ;

  • La mise en oeuvre d’une politique culturelle globale et innovante, pour décloisonner, libérer les initiatives et responsabiliser les acteurs de terrain ;

  • Le renforcement de l’ancrage des politiques culturelles en région, grâce notamment à un effort volontariste de déconcentration des crédits visant à assurer une gestion des moyens au plus près des réalités territoriales.

 

La mission « Culture » comprend trois programmes :

 

❖ Le programme 175 « Patrimoines »

 

Le programme 175 « Patrimoines » finance les politiques publiques destinées à constituer, préserver, enrichir et mettre en valeur le patrimoine muséal, monumental, archéologique, archivistique, immatériel et l’architecture et à en assurer la diffusion auprès du public le plus large.

 

Les crédits de ce programme sont relativement stables, passant de 897 M€ pour la LFI 2018 à 893 M€ pour le PLF 2019 (- 4 M€).

 

Les orientations stratégiques de ce programme pour l’année 2019 sont les suivantes :

- poursuivre la mise en oeuvre des 15 mesures de la stratégie pluriannuelle en faveur du patrimoine, déjà engagée avec la création du fonds spécifique pour les monuments historiques situés dans les communes à faibles ressources, l’adoption en loi de finances rectificative pour 2017 du « loto du patrimoine » ou le renforcement du dialogue avec les architectes des bâtiments de France ;

- contribuer au projet national d’éducation artistique et culturelle ;

- contribuer à l’attractivité des territoires et à la revitalisation des centres anciens ;

- engager la rénovation du château de Villers-Cotterêts qui s’inscrit dans le plan pour la promotion de la langue française et de la francophonie présenté par le Président de la République le 20 mars 2018 ;

- valoriser les savoir-faire patrimoniaux et architecturaux français ;

- poursuivre la mise en oeuvre de la stratégie nationale pour l’architecture ;

- mieux articuler les politiques patrimoniales et les politiques en faveur du tourisme.

 

❖ Le programme 131 « Création »

 

Le programme 131 « Création » soutient la diversité et le renouvellement de l’offre culturelle à toutes les étapes de la vie d’une oeuvre : commande, création, production, diffusion et conservation.

 

Les crédits de ce programme sont en légère augmentation, passant de 778 M€ pour la LFI 2018 à 782 M€ pour le PLF 2019 (+ 4 M€).

 

En 2019, les priorités de l’Etat en faveur de la création artistique s’articuleront autour des quatre axes suivants :

- l’amélioration du soutien à la création et à la diffusion des œuvres ;

l’accès de tous à la culture et l’irrigation des territoires prioritaires ;

- la conduite de projets d’investissements décisifs ;

- l’accompagnement de la structuration des professions et la pérennisation de l’emploi.

 

❖ Le programme 224 « Transmission des savoirs et démocratisation de la culture »

 

Le programme « Transmission des savoirs et démocratisation de la culture » porte les politiques culturelles transversales du ministère (enseignement supérieur Culture, démocratisation culturelle, action internationale, aide à l’emploi dans le secteur culturel, politique linguistique).

 

Les crédits de ce programme demeurent stables, après avoir connu une forte hausse l’année dernière, en augmentant de 1, 260 Md€ pour la LFI 2018 à 1,262 Md€ pour 2019.

 

Ce programme s’articule autour de six grandes priorités :

- améliorer l’attractivité et l’insertion de l’enseignement supérieur Culture dans le paysage de l’enseignement supérieur français et international, et assurer l’insertion professionnelle des diplômés ;

- favoriser l’accès à la culture sur l’ensemble du territoire français, notamment grâce au développement de l’éducation artistique et culturelle ;

- valoriser l’attractivité de la culture française à l’international ;

- renforcer le soutien à l’emploi et à sa pérennisation dans tous les domaines du secteur culturel ainsi que la contribution au maintien du pouvoir d’achat des différents acteurs ;

- promouvoir et développer la politique linguistique de l’État par la valorisation du français, des langues et du plurilinguisme.

 

Concernant la priorité territoriale, le ministère souhaite approfondir ses efforts en direction des habitants des territoires les plus éloignés de l’offre culturelle, notamment les zones prioritaires de la politique de la ville, le milieu rural isolé et les territoires ultramarins. C’est notamment l’objet du plan « Culture près de chez vous » qui encourage l’itinérance des oeuvres et des artistes. Par ailleurs, le lancement en 2018 de l’expérimentation du Pass Culture destiné à financer, par une application dédiée, des activités de pratique artistique ainsi que des biens et services culturels au bénéfice de 10 000 jeunes de 18 ans connaîtra en 2019 une montée en puissance avec l’extension des tests à une population plus importante, et ce avant sa généralisation à l’ensemble de la classe d’âge concernée.

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles récents

Création d’un droit à la déconnexion des enfants au sein de l’école.

07/06/2018

1/8
Please reload

Archive
Please reload

Suivez moi
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

1, rue des Orgues

13004 Marseille

cathy@racon-bouzon.fr

04 91 22 79 18

  • https://www.facebook.com/REM13circo5
  • https://twitter.com/raconcathy?lang=
  • Grey YouTube Icon
  • Grey LinkedIn Icon

© 2017 Cathy RACON-BOUZON